lundi 10 avril 2017

1 : 54 / Film réalisé par Yan England

1 : 54, Québec, Canada, 2016, 106 minutes. R. et Sc. : Yan England. Direction photo : Claudine Sauvé. Prix d'interprétation à Antoine Olivier Pilon à Angoulême et Prix du Jury junior à Namur.

Drame psychologique sur l'intimidation à l'école secondaire et sur les réseaux sociaux, ce premier long métrage de Yan England, quoique très efficace sur le plan dramatique, laisse en plan un certain nombre d'éléments qui en atténuent l'impact, qui auraient pu être creusés davantage : l'homosexualité refoulée de Tim, le personnage principal, la relation inaboutie entre Jennifer et lui, l'absence de la mère, disparue ou décédée, dont on ignore tout, la scène du party final (un clin d'oeil à Carrie de Brian De Palma), difficilement crédible...

Cela dit, l'intérêt de ce film repose avant tout sur le portrait très puissant et très réussi du milieu scolaire, des échanges entre les jeunes, de leurs espoirs et désespoirs, de leurs attentes, de leurs amitiés et inimitiés. Le spectateur est véritablement plongé dans la classe, au coeur de l'adolescence !

8/10 "Drame psychologique", 1 : 54, Yan England, Intimidation, "Réseaux sociaux", Antoine Olivier Pilon

Aucun commentaire:

Publier un commentaire